les jeudis de m

 

La Caverne de l'antimatiEre
par Laurent Jeanpierre

08 FEV 2007 - 19h30 : Une rencontre avec Laurent Jeanpierre à propos de Guy Debord et Giuseppe Pinot-Gallizio.
Le 13 mai 1959, Giuseppe Pinot-Gallizio, situationniste, pharmacien et occasionnellement conseiller municipal de la petite ville italienne d'Alba, expose à la galerie Drouin, rue Visconti à Paris, "Une caverne de l'antimatière" composée entre de nombreux autres éléments, de 145 mètres de "peinture industrielle". Il s'agit sans aucun doute de la première construction consciente de situation dans l'histoire, de sorte que Debord a aussi joué un rôle très important dans sa confection. Quelle est la signification de la "caverne" dans l'histoire situationniste et dans celle des avant-gardes artistiques ? De quels rapports de l'art et de la critique sociale avec les sciences et les techniques témoigne-t-elle, en particulier avec les théories physiques de l'antimatière qui émergent publiquement à l'époque ? Quel était le programme artistique, ou plutôt anti-artistique de Pinot-Gallizio et a-t-il réussi ? Qui fut d'ailleurs vraiment Pinot-Gallizio et où en est-on avec son éventuelle postérité ? Telles sont, en vrac, les questions qui seront abordées au cours de cette conférence.

7.30 pm A meeting with Laurent Jeanpierre , about Guy Debord et Giusseppe Pinot-Gallizio.
The 13th of May 1959, Giuseppe Pinot-Gallizio, situationnist, chemical and occasionaly city councilman of a little town in Italy called Alba, exhibits at the Drouin Gallery, Visconti street in Paris, “ the cave of antimatter ” composed with 145 meters of industrial painting. It's the first serious construction of situations in the history, and Debord played a very important part in this creation. What is the signification of the cave in the situationnist history ? What are the relationships between social critic, art and sciences ? Especially with the antimatter physic theories ? Who was in fact Pinot-Gallizio ? etc.

 

Second Life
avec Alain Della Negra et Kaori Kinoshita

22 FEV - 19h30 : Un clic vers l'autre-monde, avec Alain Della Negra et Kaori Kinoshita, conférence suivie de la projection de "Neigborhood".
Des personnes, éloignés géographiquement, se rencontrent dans des mondes virtuels... Lors de cette conférence, Alain Della Negra et Kaori Kinoshita présentent leur projet de film, soit des images du repérage effectué aux Etats-Unis, un court-métrage préparatoire "Neighborhood" et un casting. Ce projet interroge la porosité entre monde réel et mondes virtuels. Il montre que ces derniers sont davantage ancrés dans le réel qu'on pourrait le supposer. Ils en font désormais partie, ils ne sont pas hors de la réalité, mais irrémédiablement une de ses facettes.

7.30 pm : A clic away from the after-world, with Alain Della Negra et Kaori Kinoshita , a talk following by a video called Neigborhood .
People living faraway meeting in virtual worlds … For this intervention, Alain Della Negra et Kaori Kinoshita present their movie project as spotting pictures from USA, a casting and previous “Neighborhood” short-motion. This project questiones the link between real and virtual worlds . It shows the real power of virtuality, as a part of our contemporary life.

 

15 FEV - 19h30 : Premier rapport de la Société Nécronautique Internationale, par Tom McCarthy, secrétaire général de l'INS.
Depuis 1999, la Société Nécronautique Internationale (INS) opère comme une "organisation contaminatrice" composée de comités et des sous-comités d'artistes, d'écrivains, de philosophes et d'activistes.
En 2003, leur Département de Propagande a infiltré le site web de la BBC, utilisant le code source comme base de données pour s'approprier le réseau; en 2004 ils ont transmis par radio des messages cryptés dans les environs de Londres proche du style Cegeste dans Orphee de Jean Cocteau.  Comme ils préparent leurs auditions parisiennes (qui se tiendront au Palais de Tokyo en 2008), Tom McCarthy, secrétaire général de l'INS nous livre le Rapport de l'INS de 2002, les plans et les affaires qui ont émergé des interrogations que se posent l'INS au sein du bureau de l'antimatière de Londres l'année dernière.

7:30 pm : First report of the International necronautical Society by Tom McCarthy, general secretary of the INS.
Since 1999 the International Necronautical Society (INS) has operated as a viral organisation made up of committees and subcommittees of artists, writers, philosophers and political activits.
In 2003 their Propaganda Department broke into the BBC website, using its source code as a notice board for affiliates around the world; in 2004 they transmitted cryptic messages by radio around London in the style of Cegeste in Jean Cocteau's film Orphee. As they prepare for their Paris Hearings (to be held at the Palais de Tokyo in 2008), INS General Secretary Tom McCarthy delivers the 2002 INS Report on space, mapping and matter that emerged from a series of interrogations held by the INS in London's Office of Antimatter the previous year.

 

From Beyond

01 MARS - 20h30 : Lucas et Jason Ajemian dirigent Black Sabbath à l'envers pour un orchestre de chambre.
Lucas Ajemian a transcrit avec l'aide de son frère, Jason Ajemian, joueur de jazz, la partition du morceau Into the void de Black Sabbath (1971) à l'envers. La chanson est jouée par un orchestre composé de :
Violoncelles : Grégoire Korniluk , Alexandre Lacourt, Anthony Leroy, Thibault Leroy, Benoît Moritz
Contrebasse : Mauro Gargano
Saxophone : Serge Bertocchi
Timbales : Timpani Régis Famelart
Batterie : Noritaka Tanaka
Cymbales : Sébastien Lecornu, Emile Saubole, Magalie Sonneville
Shaker : Victor Hanna
Chant : Lucas Ajemian
Chef d'orchestre : Jason Ajemian 

> Ce projet reçoit le soutien de la Galerie Kirkhoff.

7.30 pm, 8 pm and 8.30 pm: Lucas and Jason Ajemian conduct Black Sabbath backwards for a chamber orchestra.
Together with his brother, Jason Ajemian, who is a jazz musician, Lucas Ajemian has transcribed Black Sabbath's Into the Void from 1971 to a new version of the song performed backwards. The song, performs in with classical musicians:
Cellos: Grégoire Korniluk , Alexandre Lacourt, Anthony Leroy, Thibault Leroy, Benoît Moritz
Double bass: Mauro Gargano
Saxophone: Saxophone Serge Bertocchi
Timpani: Timpani Régis Famelart
Drum Kit: Noritaka Tanaka
Cymbals: Sébastien Lecornu, Emile Saubole, Magalie Sonneville 
Shaker: Victor Hanna
Vocal: Lucas Ajemian
Conductor: Jason Ajemian 

> This project is supported by the Kirkhoff Gallery.

 

ANTIMATIERE
par Christophe Galfard

08 MAR 2007 - 19h30 : Christophe Galfard , physicien théoricien, nous introduit à l'antimatière.
La matière dont nous sommes fait n'est pas la seule qui existe. Il en existe une autre qui a le pouvoir d'annihiler la matière que nous connaissons :  nous l'appelons l'antimatière. Des trous noirs à la création de l' univers en passant par le coeur des étoiles , cette conférence nous emmenera de la matière à l'antimatière en nous faisant voyager dans le monde fascinant de la physique.
> Christophe Galfard est docteur en physique théorique de l'université de Cambridge. Il a été l'élève de Stephen Hawking de 2000 à 2006.

A talk on antimatter by Christophe Galfard.
The matter we are made of is not the only one that exists in our Universe. There is another one, capable of annihilating the first. It is called the antimatter. From black holes to the creation of the Universe via the heart
of stars, this lecture will take us on a journey from the creation of matter to the existence of antimatter as seen from the eyes of modern physics.

> With Christophe Galfard, physicist.

 

Thanatotactics
par Eyal Weizman

15 MAR - 19h30 : Rencontre avec Eyal Weizman , directeur de l'unité d'architecture prospective de l'université de Londres, dans le cadre des jeudis de M sur les techniques de combat en espace urbain de Tsahal .
Les Forces de Défense israéliennes ont été fortement influencées par la philosophie contemporaine, française et analytique. Eyal Weizman met en évidence ce terrain d'entente entre des textes théoriques retenus comme essentiels par les académies militaires et par des écoles d'architecture .
> Avec Eyal Weizman, architecte, écrivain et directeur du Goldsmith's College Centre for Research Architecture.
> Et la participation de la revue Multitudes.

Eyal Weizman, architect, describes Tsahal's urban space combat techniques
The Israeli Defence Forces have been heavily influenced by contemporary philosophy, French Theory notably. Eyal Weizman highlights the fact that there is considerable overlap among theoretical texts deemed essential by military academies and architectural schools.
With Eyal Weizman, architect, writer and Director of Goldsmith's College Centre for Research Architecture. And the participation of the review Multitudes.

 

Vie artificielle
par Claude Lattaud

22 MAR - 19h30 : Un éclairage sur la notion de vie artificielle par Claude Lattaud, mathématicien
Précédée d'un rappel historique de la notion, cette conférence présente des modèles de vie artificielle et une simulation de plantes virtuelles . Claude Lattaud explore trois catégories d'expérimentations : la morphogenèse des plantes au niveau individuel, l'émergence de compétition et de coopération au sein de communautés de plantes et la co-évolution au fil des générations de plusieurs types de plantes.
> Avec Claude Lattaud , mathématicien

A talk on the notion of artificial life by mathematician Claude Lattaud
Following a historical overview of the notion of artificial life, this lecture will present a number of examples of artificial organisms and a simulation of virtual plants. Claude Lattaud will explore three categories of experiments: morphogenesis of plants at an individual level, emergence of competition and cooperation in communities of plants and coevolution of different types of plants.
By Claude Lattaud , mathematician

 

Antipodes
avec les artistes du Pavillon du Palais de Tokyo

29 MAR - 19h30 : Projections et rencontres avec les artistes du Pavillon .
Plusieurs artistes des promotions récentes du Pavillon, laboratoire de création du Palais de Tokyo, présentent une série d'œuvres produites à l'occasion d'un des workshops du programme à l'étranger (Inde, Argentine, Japon). Une occasion unique de revenir sur ce temps fort du programme en présentant cette session de travail qui caractérise le Pavillon. Il s'agira, pour les artistes présents, d'en exposer les enjeux en regard de leur expérience personnelle et des différents projets qu'ils ont réalisés.

Ces workshop constituent l'une des étapes majeures du programme conduit par Ange Leccia et l'une de ses caractéristiques principales. Ces séjours à l'étranger concrétisent un temps de dépaysement et de rencontres avec une scène artistique étrangère. Ils permettent une ouverture multiculturelle et aussi l'accès à une sensibilité nouvelle, face à la puissance économique et historique, géologique et naturelle de certains espaces.

Le Pavillon accueille chaque année dix jeunes artistes recrutés à l'issue d'un concours international parmi plus de 300 candidatures. La durée du programme est de 8 mois. Les projets de travail proposés aux résidents, expositions, publications, workshop en France ou à l'étranger sont placés sous la responsabilité d'un artiste ou critique invité qui en accompagne le déroulement jusqu'à son terme. Le Pavillon est un lieu d'échanges entre les artistes du programme et le foyer d'une réflexion sur les pratiques et les enjeux de l'art aujourd'hui. Dans le même temps, c'est un lieu d'inscription immédiate de leur pratique dans le champs de l'art. Si l'activité artistique, enfin, repose en général sur l'affirmation d'une démarche individuelle , le Pavillon génère un questionnement collectif et favorise l'élaboration d'une relation de travail entre les artistes du groupe.

> Cette rencontre s'inscrit dans le cadre du projet Hospitalités par Tram qui se tient du vendredi 30 mars au dimanche 8 avril 2007.
25 lieux d'art contemporain se fédèrent et donnent à voir une proposition artistique commune à Paris et en
Ile-de-France. Hospitalités est à la fois le thème et le titre de ce projet commun car il reflète les engagements qui sont au coeur de nos actions envers les artistes, leurs oeuvres et les différents publics.
Pour en savoir plus sur le programme Hospitalités

7.30 pm : Several artists from the most recent sessions of the Pavillon, the Palais de Tokyo's laboratory for creation, will present a range of videos that were produced after one of the Pavillon's international workshops (in India, Argentina, and Japan). This will be a unique opportunity to discuss this essential period of work during the
Pavillon program. For the artists present, this meeting will be a way to compare the different workshops, their personal experiences within them, and the subsequent artistic projects produced. 

These workshops sessions are one of the most important steps of the program, (directed by Ange Leccia). They realize for the artists both a deep change of scenery and the opportunity for meetings with foreign young artists. They allow a multicultural opening and the access to a new sensitivity, in front of the economical and historical, geological and natural power of several spaces.

Each year the Pavillon offers an eight-month residency to ten young artists and curators who are recruited through an international competition. Several work sessions are included in the program and take the form of exhibitions, publications, and workshops either in France or abroad. Each project is put in the hands of a guest artist or critic, who follows it to the very end.

The Pavillon is a venue where artists exchange ideas and a center for reflecting on the practices and concerns of art today. It is also a place where the work being done is immediately placed in the field of art. Finally, if artmaking generally rests on the affirmation of a singular individual approach, the Pavillon encourages a collective questioning and elaboration of a working relationship between artists.

 

Split-screen

05 AVR - 20h :  les youtubers de tous les pays s'unissent pour une soirée d'anthologie. Des amateurs, des pros du tube et de nombreux invités surprises seront en lice pour une compétition d'images délirantes , toutes trouvées sur le célèbre site internet, devenu en moins d'un an le réservoir le plus fou de films d'amateurs et de vidéos d'artistes.
Interdit au moins de 18 ans à partir de 22h30.

YouTube Battle
Youtubers of the world unite. Amateurs, tube geeks and special guests compete for a unique night made of videos found on the famous internet site that has become, in less than a year, the major resource of film oddities. Over 18 only after 10h30 pm.

 

Jabberwocky - l'envers de la pop music, le diable et la petite fille
par Pacôme Thiellement

12 AVR - 19h30 : Pacôme Thiellement, écrivain, est invité pour une conférence sur les backward tapes , des Beatles à Black Sabbath , en passant par Lewis Carroll .
L'usage des bandes magnétiques inversées dans la pop music a donné naissance à d'affligeantes rumeurs : les messages récités par les chanteurs seraient des incantations sataniques , les mélodies produites détiendraient un pouvoir corrupteur analogue aux procédures d'envoûtement, il faudrait donc résister à l'attrait pour ces souffles renversés.
Et si, dans le discrédit porté sur cette opération, la révélation à masquer était de l'ordre, non d'une invocation des forces du mal, mais de l'évocation de la puissance des fées ? Et si la visée de la musique populaire était moins satanique que jabberwockienne ? Enfin, qu'est-ce que les groupes pop ont cherché à nous dire sur l'autre côté du miroir ?

7.30 pm : Pacôme Thiellement, writer and rock critic, is invited to lecture on “ backward tapes ”, throughout the Beatles to Black Sabbath .
Tapes run backwards have given birth to appalling hearsays : the songs would be satanic incantations , the inverted melodies would hold a corrupting power… which should be resisted against.
But what if, instead of evil forces, this operation revealed a special fairy's power ? What if the issue of pop music was less satanic than jabberwockian ? Finally, what have pop bands tried to say about the other side of the looking-glass ?

 

Boxon/Noxod
avec Julien d'Abrigeon, Cosima Weiter, Georges Hassomeris, Sophie Nivet, Cyrille Bret et Thomas Braichet

19 AVR 2007 - 19h30 : Entre performance et exercice linguistique, les membres de la revue BoXoN revisitent "A travers le miroir" , avec Julien d'Abrigeon, Cosima Weiter, Georges Hassomeris, Sophie Nivet, Cyrille Bret, Thomas Braichet. Au programme : courts poèmes d'action , tournois et constats d'échec , poèmes simultanés à 2,3,4,5,6 voix , traductions translexiques dystructrices simultanées, poèmes visuels et bunny-girls à la bourre traversant le Palais de la Reine Tokyo.

7.30 pm : Both performance and linguistic exercice, the members of the BoXoN collective reinterpret Through the looking-glass . Short action poems, chess tournaments and checkmated mates, simultaneous poems with 2,3,4,5,6 voices, transvocabulary destructive translations, visual poems and late bunny-girls running through the Queen Tokyo's Palace… Featuring Julien d'Abrigeon, Cosima Weiter, Georges Hassomeris, Sophie Nivet, Cyrille Bret, Thomas Braichet.

 

Doppelganger
par David Cohen

26 AVR - 19h30 : Une conférence sur le double , par le professeur David Cohen, psychiatre, suivie de la projection de "Twin Falls Idaho" de Michael Polish.
Le rapport à l'autre, à son double - réel ou imaginaire - est, pour l'humain, une question qui traverse la philosophie, l'art, mais également la psychopathologie. A partir d'exemples pris dans ces différents champs, David Cohen propose une discussion sur ce que le rapport à l'autre condense en terme de construction de soi , d'identité , d'attachement, mais aussi de spiritualité, de désir d'éternité ou plutôt d'immortalité .

7.30 pm : A talk on split personality by professor David Cohen, followed by Michael Polish's Twin Falls Idaho.
The relationship with the other, his double – real or imaginary – is, for humans, a question which mixes philosophy, art, but also psychopathology. Based on examples picked in these different fields, David Cohen proposes a discussion on the way our link to the other relates to self construction , identity, bond, but also spirituality, a desire for eternity, or rather for immortality .