Alain-Guillaume Poirier / N 901


Alain-Guillaume Poirier, voyage en Inde, 1996


Alain-Guillaume Poirier

Alain-Guillaume Poirier est le fils d'Anne et Patrick Poirier. Né le 25 septembre 1969, Alain-Guillaume passa sa petite enfance en Italie et fut initié très jeune par ses parents au voyage et à l'archéologie... Il partit très jeune au Mexique, au Guatemala, au Honduras, en Inde, au Pakistan, en Turquie, en Jordanie, en Syrie, dans les déserts de l'ouest américain et au Laos. Il ramenait chaque fois une cargaison de journaux de bord, de photos, de films, d'enregistrements audios. Passionné de son, il fit partie de plusieurs groupes, dont "Sotto Voce", puis se mit a travailler ce média plus personnellement, de manière expérimentale.

Parcours
Il fit une licence puis un D.E.A en histoire de l'art contemporain, en 1995, dont le sujet était "Le son comme matériau dans l'art contemporain". Pour réaliser sa thèse, il passa une année à New York et une année à Berlin, où il rencontra et interviewa plusieurs des pionniers de cette nouvelle forme de création artistique. Il était particulièrement intéressé par les travaux de Max Neuhaus et d'Erik Samakh.
Il travailla pour plusieurs galeries (galerie des archives, galerie Daniel Templon, galerie Yvon Lambert) où il rencontra et assista de nombreux artistes contemporains. Puis il rentra dans l'équipe de l'émission télévisée "Metropolis " sous la direction de Pierre-André Boutang et Dominique Rabourdin.

Films
Dans le cadre de ce magazine, il réalisa personnellement plusieurs films:
"Thomas Hirschhorn" (5' - Metropolis 320)
"Venise 2001. Aspects de la biennale" (10' - Metropolis 333)
"Chantier ouvert au public" (6'30 - Metropolis 365 )
"Génération Punk" (23' - Metropolis 380)

Avec le temps et ses amis...
Son départ, à la suite d'une grave et foudroyante maladie cardiaque, ne lui a pas laissé le temps de continuer son travail. Il prétendait, dans sa modestie, ne pas être un artiste, mais les nombreuses traces qu'il a laissées font penser le contraire, et il nous incombera, avec le temps et ses amis, de mettre à jour ce qu'il nous a transmis.