Wang Du,
"WANG DU Parade #4"

Wang Du
Wang Du est né en Chine en 1956. Installé à Paris depuis 1990, il a développé une œuvre basée essentiellement sur une critique spectaculaire de l'hégémonie des mass médias. Son travail s'articule autour d'un principe simple et radical : il collecte dans la presse des images d'événements ou d'individus de toutes provenances et les transforme en icônes sculpturales aux postures provocantes, aux expressions inquiétantes et aux couleurs criardes. Mélangeant allègrement l'anecdote sociale et l'événement politique capital, Wang Du met ainsi en exergue le télescopage du monde des images et dénonce leur puissance et leur pouvoir de manipulation sociale, intellectuelle et économique.

La "Wang Du Parade" à Rennes, Lyon, Toulouse et Paris


La "Wang Du Parade"

Pendant toute l'année 2004, quatre institutions françaises, la Criée à Rennes, le Rectangle à Lyon, les Abattoirs à Toulouse et le Palais de Tokyo à Paris, proposent un voyage au cœur de l'univers de Wang Du. Imaginées sous la forme d'une "parade", ces quatre expositions différentes et complémentaires constituent la première grande manifestation réalisée en France par l'artiste.
> Pour en savoir plus sur la toute la "Wang Du Parade", cliquez ici

La "Wang Du Parade #4"

La quatrième étape de la "Wang Du Parade" a lieu au Palais de Tokyo à Paris, du 17 septembre 2004 au 2 janvier 2005. Conçue comme un enchaînement d'environnements sculpturaux au sein desquels le spectateur est invité à pénétrer, elle en constitue le moment le plus spectaculaire, notamment par la présence d'une œuvre nouvelle : le "Tunnel d'espace-temps".

Palais de Tokyo, montage du "Tunnel d'espace-temps, septembre 2004


Les oeuvres de la "Wang Du Parade #4"
Réalisé tout spécialement pour le Palais de Tokyo et coproduit par les quatre institutions, Le "Tunnel d'espace-temps" convie le visiteur à une entrée singulière dans l'exposition : le long d'un sinueux tunnel de métal, les programmes diffusés en direct par 64 chaînes de télévision du monde entier s'entrechoquent et défilent pendant toute la traversée de l'œuvre, noyés parmi des milliers de journaux d'information, immergés dans une fusion de langages de toutes provenances. Le parcours se clôture par une glissade finale qui, au sens propre du terme, vous propulse à l'intérieur de l'espace de l'exposition…







Le "Tapis volant", réplique de la couverture du Time du 1er Février 2003 qui montrait l'explosion en plein vol de la navette spatiale américaine Columbia, a été réalisé en pure laine tissée à la main dans les ateliers chinois traditionnels. Il fait se croiser les univers du conte de fée, de l'imaginaire conquérant et les opposent à la dure réalité des faits.

"World Markets", simple feuille de journal froissée et roulée en boule, se trouve soudain transformée en un imposant monument d'acier. Mais l'artiste l'a-t-il érigé à la gloire du monde de la finance ou souhaite-t-il en montrer la fragile puissance et le puissant orgueil ?


"Enter !", qui invite à la traversée d'une "forêt" de jambes nues féminines, a été prélevée directement sur la page d'accueil d'un site web érotique japonais. Une jeune femme se démultiplie dans l'espace de l'exposition et, à la fois difforme et sensuelle, elle domine le visiteur en un ballet répétitif et mécanique.


Les fantasmes sensuels sont ainsi éveillés pour appeler à pénétrer dans l'espace de "Défilé" et, au son de la plus martiale des musiques militaires chinoises, admirer chars d'assauts, avions de guerre, militaires casqués et autres missiles et canons, là où d'autres feraient défiler les nouvelles créations de leur collection printemps-été…





Le monde de Wang Du
Car le monde de Wang Du est fait de ces déplacements et de ces rencontres inattendues qui provoquent des chocs violents et font surgir des sens nouveaux. En accumulant les images et les formes, en les confrontant brutalement au monde réel, en transformant les échelles et en critiquant les systèmes et leurs rouages, Wang Du livre un instantané grinçant et redoutable du monde actuel et s'inscrit parmi les artistes contemporains qui en proposent l'une des lectures les plus acérées et virulentes.

Le catalogue Wang Du
C'est à l'occasion de la quatrième étape de la "Wang Du Parade" qu'est publiée le premier catalogue monographique sur Wang Du. Il propose un regard sur l'ensemble de ses œuvres depuis le début des années 90 : plusieurs textes critiques (Jennifer Allen, Pascal Beausse, Hou Hanrou) analysent l'œuvre de l'artiste et une biographie rédigée (Aurélie Voltz) en situe le contexte général et humain. Il est publié par l'ensemble des partenaires de la "Wang Du Parade" et les éditions du Cercle d'art. En français et en anglais, il est en vente en librairie.

Le site web de la Wang Du Parade : www.wangduparade.com
Toute les étapes de la Wang Du Parade sont passées en revue dans ce site qui s'augmente et se complète régulièrement : images des expositions, commentaires de presse, liens Internet, espace presse, forum de discussion, biographie de l'artiste, etc. Le tout constituant une excellente introduction à la visite de l'exposition. Réalisé par Barbara Soumet-Leman.

> A voir également : www.wangduonline.com

************************************************************

Commissariat de la "Wang Du Parade #4" : Jérôme Sans et Marc Sanchez
assistés de : Elodie Royer

************************************************************

Les Partenaires de la Wang Du Parade #4



Exposition réalisée également en partenariat avec


************************************************************

Exposition du 17 septembre 2004 au 2 janvier 2005